Folies d’Humus : du compostage de quartier à Paris

Folies d’Humus :  du compostage de quartier à Paris
19 Mai 2017

Et si nos épluchures et déchets organiques contribuaient à la fertilité des sols de Paris ? Depuis 2015, l’association Espaces a mis en place le démonstrateur Folies d’Humus dans le 16ème arrondissement. L’objectif ? Réintégrer directement les déchets alimentaires des parisiens dans le cycle local de la matière organique pour redonner vie aux sols urbains.

Où déposer vos déchets alimentaires à Paris ?

Vous ne savez que faire de vos épluchures, vos légumes abîmés, vos fleurs fanées ou de votre marc de café ? On vous souffle une solution : Folies d’Humus propose deux points de collecte pour vos rebuts de cuisine. L’un se situe au centre sportif Henry de Montherlant et l’autre au stade de la Muette (Paris 16e). Pour l’aspect pratique, l’association vous fournit des bio-sceaux afin de faciliter le transport de vos déchets organiques.

Que deviennent les déchets collectés ?

Chaque semaine, la matière organique brute est récupérée en triporteur par un chantier d’insertion pour être transformée en compost. Jusqu’ à 120 kilos peuvent être ainsi collectés chaque semaine ! Après un temps de maturation dans des bacs de compostage dédiés, l’humus fourni par les habitants est directement utilisé sur place. L’équipe en insertion l’emploie notamment pour assurer l’entretien écologique des espaces verts des deux équipements sportifs mais également sur des carrés expérimentaux. L’objectif est d’observer l’impact positif sur la restauration du sol, la biodiversité du site ou le taux de pollution. Mais Folies d’Humus cherche aussi à évaluer la rétention d’eau des sols ou l’impact sur les plantations comestibles ou non.

Un sol vivant en ville et bien plus !

Le concept Folies d’Humus repose sur 3 composantes simples : « la collecte de proximité, la réutilisation sur site et la production d’aménités locales« . Plus que du compostage, les objectifs de l’expérimentation Folies d’Humus se veulent multiples.

D’un point de vue écologique, Folies d’Humus vise l’enrichissement des sols et de la biodiversité mais aussi la baisse des pollutions et des consommations d’eau dans les espaces verts urbains. D’un point de vue social, le projet devient l’occasion de rencontres, de partages, d’actions éducatives et d’implication des habitants. Enfin, d’un point de vue économique, Folies d’Humus mise sur la création d’emplois d’insertion locaux, l’évolution des pratiques de gestion des espaces urbains, et à terme, la production de biens consommables (fruits, légumes, arbres, arbustes, plantes, etc.).

On pourrait ainsi par exemple imaginer une ville réhabiliter des friches urbaines dans une visée paysagère et nourricière ou s’affranchir des besoins en terreau grâce au compost local des Folies d’Humus.

Et en dehors du 16ème arrondissement ?

Le projet se développe aussi à Courbevoie avec 4 points de collecte répartis dans la ville depuis 2016 :
– dans l’allée Château-du-Loir, à l’angle de la rue Jean-Pierre Timbaud (entre la gare de Courbevoie et le lycée Paul Lapie)
– au square Villebois-Mareuil, du côté marché couvert
– à l’angle de l’avenue de l’Arche et de la rue du Révérend-Père-Cloarec
– au bout de l’allée du Parc coté parc de Freudenstadt

Et un autre projet Folies d’Humus verra bientôt le jour dans le 19ème arrondissement autour du jardin solidaire Hérold !

Informations pratiques

Site de l’association Espaces

Contact :
– Folies d’humus Paris 16ème : Centre sportif Henry de Montherlant et Stade de la porte de la Muette, 32 et 60 boulevard Lannes – Contact : Alexis Treboit, encadrant (06 72 35 10 42)
– Folies d’Humus Courbevoie – Contact : compostage.courbevoie@association-espaces.org

Crédits photos : Association Espaces

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *